Diplômée d’un baccalauréat en Sciences biologiques (profil biomédical) en 1998, Catherine complète sa maîtrise en Sciences biomédicales, aussi à l’Université de Montréal, en 2001. Active comme étudiante doctorale au Centre de recherche de l’Hôpital Sainte-Justine (Experimental Medicine, McGill University) jusqu’en 2011, elle enrichit ses connaissances en génétique en approfondissant les mécanismes de régulation de l’expression des gènes impliqués dans les troubles de la croissance fœtale et tumorale. Actuellement, elle agit à titre de conseillère de la pertinence clinique en santé physique pour le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.
Parallèlement à sa carrière scientifique, Catherine poursuit avec dynamisme sa formation artistique en danse, en chant et en jeu scénique. Entre 2000 et 2005, elle étudie auprès d’Alexandre Seillier (ballet classique) et de Cathryn Croft (Broadway style et claquettes) au Conservatoire de danse de Montréal et auprès de Lisa Saario (jazz Simonson) au Studio Bizz. Elle se joint aussi à la troupe de théâtre de l’Université de Montréal, en tant qu’interprète, dans les comédies musicales Hair, West Side Story (Consuelo), Fame, Les Misérables (Gavroche), Starmania (rôle de soutien) et Joyeux Noël Charlie Brown, et en tant que chorégraphe pour l’Atelier de comédie musicale et Le Magicien d’Oz. Au fil des années, Catherine participe à plusieurs stages du milieu pour développer et consolider ses habiletés en danse ainsi qu’en enseignement [Festival International Danse Encore à Trois-Rivières, Projet Entrechat du département de danse du Cégep de Drummondville en collaboration avec l’École Nationale de Ballet du Canada, Réseau d’enseignement de la danse (RED), etc.].
C’est en 2005-2006, alors qu’elle étudie le chant avec Marcin Brzezinski et qu’elle fait son premier stage pédagogique et pratique intensif en danse jazz Simonson à L’École de Danse de Québec (L’EDQ) avec Teresa Perez, que sa passion pour les arts de la scène épouse véritablement celle qu’elle a pour l’anatomie et la physiologie du corps humain. Elle enseigne aujourd’hui avec une constante conviction de devoir encourager l’acquisition de connaissances anatomiques justes et d’habitudes posturales saines. Son approche pédagogique est empreinte de sensibilité et vise la transmission d’un apprentissage individuel pertinent. Elle détient une attestation Touch for Health de l’International Kinesiology College (2010) ainsi qu’une autre en danse adaptée et intégrée de l’organisme Au Nom de la Danse — France (2017). Elle poursuit maintenant sa formation en danse thérapie avec le Centre national de danse-thérapie des Grands Ballets Canadiens de Montréal depuis juillet 2019.
Depuis son arrivée comme enseignante à l’École de danse Maryse Blanchard en 2004, Catherine s’est engagée activement dans le développement pédagogique de l’école et du secteur de la danse de loisir. Après avoir été reçue professeure séniore RED en danse classique et en jazz en 2016, elle se joint à l’équipe du RED pour participer, comme spécialiste des contenus pédagogiques, à l’élaboration des différents guides et programmes. Parmi ses contributions, notons la formation numérique Initiation à l’anatomie appliquée à l’enseignement de la danse, le Programme RED d’enseignement de la danse jazz, celui de la danse contemporaine ainsi que le Programme RED d’enseignement de la danse au secteur loisir — volet Éveil et créativité (3-7 ans) pour lequel elle occupe le rôle de Directrice pédagogique adjointe au côté de Monique Goyer. À l’École de danse en 2017, Catherine concrétise la mise sur pied du volet danse adaptée et intégrée pour les personnes en situation de handicap physique ou intellectuel. Un accomplissement dont elle est particulièrement fière puisqu’il prend tout son sens dans la valeur qu’elle attribue à l’être humain dans sa carrière.